Aperçu du programme

 

 
Un mot sur les
sciences biomédicales

Le développement accéléré des biotechnologies de la santé et la sophistication des interventions thérapeutiques répondent aux besoins sans cesse grandissants de nouveaux soins pour une population vieillissante.  Ce défi implique une connaissance accrue des mécanismes normaux régissant un état de santé optimal de même que des mécanismes sous-jacents au développement des pathologies.  Les sciences biomédicales sont à la base de cet essor des soins de santé et notre programme forme les experts requis dans les secteurs pharmaceutique, gouvernemental et universitaire concernés par la recherche et le  développement dans ce domaine.

 

 

Le bacccalauréat en sciences biomédicales, c'est :

  • Une formation scientifique rigoureuse axée sur :
    • l'organisation du vivant à l'échelle moléculaire et cellulaire ;
    • les systèmes de l'organisme humain (anatomie, histologie, physiologie), la pathologie et la pharmacologie ;
    • les mécanismes de réaction de l'organisme aux agents physiques, chimiques et biologiques.
  • Des travaux de laboratoire pour apprendre les techniques courantes dans les diverses disciplines.
  • Le développement d'habiletés de communication orale et d'analyse critique de travaux scientifiques.
  • Une introduction à l'éthique pour examiner les implications des récentes découvertes.
  • Une troisième année offrant le choix de sept orientations proposant des cours à option et un stage obligatoire dans un milieu de recherche universitaire, clinique, ou industriel.
  • Un cheminement honor pour les étudiants désireux de poursuivre une formation en recherche au niveau de la maîtrise et du doctorat.

Un stage de fin d'études pour tous les étudiants

Notre programme vous permet d'acquérir une expérience pratique grâce à un stage dans un des nombreux départements de recherche fondamentale, clinique ou médicale à l'université, dans un hôpital ou un centre de recherche affilié à l'UdeM ou encore dans dans une autre institution universitaire québécoises. Grâce à nos programmes d'échanges et de coopération avec des institutions d'enseignement en Europe, vous pourriez effectuer ce stage dans une université étrangère.

Pendant le stage, vous participez activement aux travaux qui se déroulent dans le milieu d'accueil, tels l'élaboration de protocoles, le travail technique, l'analyse et la discussion des résultats.

D'une durée de 15 semaines, ce stage non rémunéré a lieu en 3e année, une fois que les 60 crédits de cours obligatoires sont complétés.

Des laboratoires à la fine pointe de la technologie

Les laboratoires d'enseignement sont équipés d'appareils très sophistiqués, notamment pour l'analyse de l'ADN ou des protéines, d'outils pour la bioinformatique, de salles de culture de cellules, d'ultracentrifugeuses, de spectrofluoromètres, etc. Les travaux de laboratoire s'effectuent en équipe à l'intérieur de groupes restreints.

Une expérience de recherche durant l'été

Dès le début du baccalauréat en sciences biomédicales, vous pouvez vous initier à la recherche en participant au programme de bourses de stages d'été COPSE de la Faculté de médecine en exécutant divers travaux liés aux projets de recherche des professeurs.

Vous êtes également admissible à d'autres bourses de diverses provenances. Consultez l'outil de recherche de bourses de l'Université de Montréal.

Partager
 

© Programme de baccalauréat en sciences biomédicales, 2010